Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une entreprise de pompes funèbres fait sourire la toile avec son briquet

Les lettres se combinent, les mots se forment, les phrases apparaissent et font naître des sentiments, des émotions et le plus souvent des frisons. Tout dépend de l'enchaînement des mots et surtout de son auteur. Au moment où certaines histoires font rêver, d'autres remplissent nos cœurs de joie, d'amour et de sentiments forts. Aujourd'hui, le buzz sur la toile, ce n'est pas ce qui manque. Cependant, il faut reconnaître que certains valent mieux et plus que d'autres. 

Cet article fait le point sur l'un des meilleurs buzz de ce mois. Le rire, le sourire et la joie sont de véritables remèdes contre plusieurs maladies, infirmités et maux. Préparez donc vos mouchoirs, on ne sait jamais ! 

Buzz autour de l'entreprise de pompes funèbres qui a augmenté sa visibilité grâce à un message orienté très humour noir !

Posté le 9 avril de ce mois à 10h31 minutes via Twitter, il a suffi 24 heures pour que ce minuscule message formé avec l'agencement de 3 mots soit vu, aimé, distribué par plus de 73.000 internautes. « J'ai ri noir » : voici les 3 mots simples qui accompagnent les deux images du briquet en question. L'auteur du poste, un simple internaute fan de la thématique « Food for thought », ne pouvait penser que son tweet allait parcourir une telle distance. « J'ai juste pris la photo d'un briquet d'une connaissance et employé de l'entreprise », lança-t-il ! 

« Vous fumez ? Merci… à bientôt » : voilà le court message à caractère humoristique figurant sur la première face du briquet. La face opposée, révèle le nom de l'entreprise qui a produit le magnifique briquet de renom. Ce briquet qui a fait le tour du monde sur Internet a été conçu spécialement au départ dans l'intention de faire rigoler quelques amis de l'entreprise. « Au départ, ce n'est pas un message publicitaire, mais une blague à l'intention de mes proches. », a déclaré le directeur.


Personne ne pouvait s'imaginer qu'un jour ce qui est gardé caché depuis plus de 10 ans allait s'étaler sur la grande place publique, encore moins sur Internet. Les internautes curieux, à la quête d'un exemplaire de ce joyau populaire, ne cessaient de téléphoner l'entreprise pour s'en procurer. Dépassé par la masse des coups de téléphone par jour, le gérant de l'entreprise, s'exclama : « Ces briquets ont été retravaillés plusieurs fois et étaient destinés uniquement aux salariés et à certains amis ». « C'était pour les salariés et rien d'autres », lança-t-il via un téléphone ! 

L'identité de l'auteur du poste n'est pas connue de l‘entreprise avant le buzz. Un coup de chance ? Un don du ciel ? Un coup de génie ? Nous ne pouvons pas en dire grand-chose ! En tout cas, le gérant reçoit depuis peu de nombreuses demandes de prises en charge de décès : prix d’une crémation, démarches pour un rapatriement de corps etc…

À l'endroit de tous ceux qui sont tombés amoureux de ce buzz, l'entreprise de pompes funèbres située dans les hauteurs de Nice à Carros souligne clairement qu'aucun de ses briquets ne sera offert ou vendu, quel que soit le motif mis en évidence.

Les commentaires sont fermés.